Palimpseste photographique

Publié le

undefined


La photographie numérique laisse un choix, celui de rendre l’image matérielle ou non.
C’est suite à mon semestre en Erasmus à Brno en République Tchèque qu’ont débuté mes questionnements sur ce medium. J’ai vécu le phénomène des appareils photos numériques et de leurs capacités de non choix.
Nous étions près de 80 étudiants étrangers, et, pour la plupart, avions un appareil. Après quatre mois de vadrouilles touristiques dans le pays et ses voisins, nous avions récolté un certain nombre de photographies numériques. Je les ai rassemblées, triées, classées et archivées sur près de 6 dvd. Je n’ai gardé que les images dites «touristiques».
Dans ce travail, j’exprime mes questionnements sur ce choix ou non choix que la photographie numérique offre. Ils partent de questions que l’on pourrait minimiser de «techniques» mais qui sont pour moi plus du domaine de l’impression, des sentiments. Ces formes fantomatiques de lieu ou d’architecture réalisent finalement assez bien l’impression que j’ai eue lorsque je me trouvais dans cette masse de preneurs d’images sans fin que nous étions. La photographie n’existait finalement pas, seule l’image restait.

Publié dans Détournements

Commenter cet article